Comment améliorer votre revers à deux mains ?

Sur le court comme dans la vie, il y a des joueurs droitiers et des joueurs gauchers. Quelque uns sont ambidextres mais beaucoup plus rares.

Si vous êtes droitier votre main dominante sera la droite et inversement pour les gauchers.

Lorsque vous effectuez un revers à deux mains, vous associez l’action de votre main dominante à celle de votre main non-dominante.
Naturellement, votre main dominante prend le dessus dans l’exécution du geste, et le réalise en grande partie, la main non-dominante servant plus de guide ou d’accompagnatrice.

Tout l’art du revers à deux mains est d’essayer de rééquilibrer les débats entre vos deux mains.

Si vous laissez votre main dominante effectuée l’essentiel du travail, vous n’allez pas suffisamment transférer l’énergie dans la balle.
Vous avez une déperdition d’énergie pour une principale raison : votre raquette ne reste pas assez longtemps en contact avec la balle au moment de la frappe.

C’est à ce signe que l’on remarque que l’action de la main non-dominante n’est pas suffisante.
Si votre main non-dominante devient égalitaire, voir dominante, sur votre revers à deux mains, vous allez automatiquement gagner en puissance et en précision.

Un exercice très simple, pour comprendre et améliorer rapidement l’action la main non-dominante, est le suivant :

  • 1/ Commencez à effectuer des revers à deux mains dans les carrés de service à une allure lente.
  • 2/ Au bout de 4 ou 5 frappes, alternez un revers à deux mains avec un revers à une main. Attention, il s’agit simplement de lâcher la main dominante, sans déplacer la main non-dominante qui reste sur le haut du manche. Réalisez cet exercice pendant une dizaine de minutes.
  • 3/ Passez ensuite au fond du court en essayant de « sentir » l’action de la main non-dominante comme vous la ressentiez un peu plus tôt dans les carrés de service.

Pratiquez cet exercice régulièrement au cours de votre échauffement en début d’entraînement par exemple.

Laisser un commentaire

Fermer le menu