Lexique des blessures musculaires liées à la pratique du tennis

Devant la multitude des accidents et des blessures que peut rencontrer un joueur ou une joueuse de tennis, il est nécessaire d’apporter quelques explications et éclaircissements sur les maux les plus courants.
Tout d’abord, il est important de rappeler que la pratique régulière implique presque inexorablement l’apparition de petites blessures bénignes. La répétition de ces petits traumatismes doit cependant être portée à l’attention du corps médical.

La contusion

Il s’agit d’un accident d’origine externe, généralement un coup porté sur le muscle. La contusion occasionne un écrasement musculaire et très souvent une déchirure musculaire. La douleur est vive, et précise. Quelques temps après, une ecchymose (communément appelée bleu) apparaît.
Le traitement correspond à celui de la déchirure musculaire.

La déchirure musculaire

De nombreuses fibres musculaires sont rompues. L’ecchymose apparaît très rapidement et présente une couleur violette. D’abord de consistance molle, la déchirure évolue vers un noyau dur. La reprise de l’activité est liée à la disparition complète du noyau dur. Dans le cas des déchirures mal soignées ou parfois d’une reprise trop précoce, l’hématome forme une calcification.

Le claquage

D’origine interne, il se manifeste par une douleur très forte, entraînant l’arrêt immédiat de l’effort. La douleur persiste même au repos. Quelques myofibrilles se rompent en un point précis. L’ecchymose apparaît tardivement, et souvent de façon délocalisée par rapport à la douleur initiale.

L’élongation

Aussi d’origine interne, il s’agit de l’apparition d’une douleur vive, soudaine, mais qui permet la continuité de l’effort. Après l’effort, le muscle au repos reste légèrement contracturé. La douleur réapparaît à la contraction du muscle. Cette blessure est tout simplement un traumatisme du muscle sans lésions.
La phase de guérison se compose de repos, de chaleur pour décontracter, de massages doux et prolongés, et une reprise en douceur de l’activité.

La tendinite

Très souvent invoquée, il s’agit d’une douleur vive du tendon. Les causes sont multiples : l’absence d’échauffement, trop de répétitions de l’effort, la fatigue musculaire générale, l’âge du pratiquant, le manque d’hydratation, la qualité des chaussures… Difficile à soigner, sa durée est imprévisible. Il est indispensable d’identifier la cause pour éviter la récidive.

Laisser un commentaire

Fermer le menu