Le tennis et les lentilles de contact

Depuis des années, Amélie Mauresmo, qui est myope, utilise des lentilles quotidiennes, à l’entraînement comme en compétition. Mary Pierce était également passée des lunettes aux lentilles pendant sa carrière. Arnaud Clément, lui, ne s’y est jamais résolu et a toujours préféré ses lunettes.

Quelle lentille choisir pour le tennis ?

La lentille la plus adaptée à la pratique du tennis est sans conteste la lentille quotidienne à usage unique.
D’une praticité optimale, d’un confort immédiat, elle se pose à tout moment, où l’on veut, quand on veut : pour une heure de tennis, un match, un entraînement. Elle est également très pratique pour les vacances, les week-ends, les voyages… Sa simplicité en fait la lentille de contact idéale pour ceux qui découvrent les lentilles. Chaque matin, ou pour pratiquer votre sport favori, vous prenez une paire de lentilles neuves et vous les jetez le soir, ou en rentrant du club ou de votre tournoi. Elles vous libèrent de toute contrainte d’entretien.

L’avis de l’opticien-conseil

Pour pratiquer la quasi-totalité des sports, le fait de porter des lentilles procure un confort immédiat, une vision nette sans déformation en périphérie. Indéniablement, le champ visuel est bien plus grand qu’avec les lunettes. De plus, le fait que la lentille soit directement en contact avec l’œil permet à celui-ci de mieux gérer les reliefs et la profondeur de champ, qu’avec des lunettes… Inutile de dire que des performances visuelles accrues permettent alors de meilleures performances.
Au cours de l’effort, les lunettes comportent des inconvénients évidents : les montures remuent sur le nez, les verres peuvent se casser et blesser la personne, ou créent de la buée par la transpiration.
Plus qu’un sentiment de liberté, les lentilles autorisent une totale liberté de mouvement, et n’entravent pas les gestes brusques, rapides ou puissants. Correctement ajustées, elles ne représentent pas une source de préoccupation pour quiconque veut se focaliser sur l’intensité ou la précision
d’un effort.
Quoiqu’il en soit, si quelqu’un affirme ne pas pouvoir pratiquer une activité sportive à cause de la gêne causée par ses lunettes, dites-vous bien que s’il n’a pas essayé les lentilles, il n’a plus d’excuses !

Laisser un commentaire

Fermer le menu